Amor boig Amour fou
Déu n’hi do eh ben dis-donc !
(Pour exprimer son étonnement, sa surprise ou son indignation).

Au départ cette expression semble venir de «Déu li’n doni» que Dieu vous le donne (rende), lorsque, par exemple, un mendiant vous demande un morceau de pain :

Un bocí de pa, que Déu n’hi do = Un morceau de pain, que Dieu vous le rende, au sens où en français on dira « Dieu vous le rendra » .